Ces autres LeMessier dit Blondelet

 

D’autres LeMessier dits Blondelet ont été mentionnés durant la recherche. Ils ont vécu entre 1560 à 1630. Le 18 septembre 1571, un Guillaume LeMessier, laboureur et tavernier, demeure à Vascoeuil. Un acte du 1er mai 1572 le nomme Guillaume LeMessier dit Blondelet, natif de LaHaye et demeurant à Vascoeuil. Il est cousin de feu Jehan LeMessier dit Blondelet, couvreur de Rouen. Étant cousin de Jehan de Rouen, il serait le père de notre ancêtre Jehan, époux de Cardine Acoulons

 

Le 18 avril 1576, à LaHaye, c’est la naissance de Nicolas LeMessier, fils de Guillaume LeMessier dit Blondelet. C’est un autre Guillaume LeMessier. Celui-ci demeure à LaHaye et non à Vascoeuil. Qui est-il? Il serait le frère de Jehan, l’époux de Cardine Acoulons. Il est certain que ce dernier Guillaume est de la génération de Jehan, époux de Cardine Acoulons.

 

Toujours dans l’acte du 7 mars 1550, Nicolas LeMessier dit Blondelet, prêtre, est témoin. Il est frère de Guillaume. C’est la seule fois que Nicolas, prêtre, porte ce sobriquet. Il se retrouve dans de nombreux actes avec son frère Guillaume. L’arbre généalogique des Blondelet se précise.

 

Le 17 avril 1620, il y a un François LeMessier dit Blondelet à LaHaye. Qui est-il? Il est probablement de la génération du père de David. Est-il le frère de Jehan, époux de Cardine Acoulons ou son neveu? C’est une question sans réponse.

 

Enfin, le 26 juillet 1592, un Marin LeMessier est mentionné à Vascoeuil. Le 25 octobre 1603, on parle de feu Marin LeMessier dit Blondelet. L’absence des registres paroissiaux laisse un vide dans la généalogie des LeMessier. Ce Marin est-il également de la génération de Jehan, époux de Cardine Acoulons? Quoi qu’il en soit, ces LeMessier dits Blondelet sont les descendants de Robinet LeMessier, notre ancêtre.

 

Pour vous aider à suivre le texte sur la généalogie de nos ancêtres de France, consultez le tableau.

 

 

Dans la carte ci-dessus, voici St-Denis-leThiboult et Vascoeuil où ont vécu quatre générations de LeMessier.  Pour vous donner une idée des distances, un panneau situé sur le bord de la route N31 indique « St-Denis-leThiboult, 1 km 1/2 ». Pour consulter la carte, commencez par le bas à droite et suivez le sens des aiguilles d’une montre.

 

Flèche # 1. Le cercle à la pointe de la flèche indique l’emplacement de l’église de Vascoeuil où David, Michel et Jacques Messier ont été baptisés.

 

Flèche # 2. Petit Villers ainsi nommé aujourd’hui par des gens du hameau de Villers. Cet endroit est situé dans Vascoeuil à la frontière de St-Denis-le-Thiboult. C’est la route N31 qui est devant l’endroit. Lieu où Jehan LeMessier a acheté une maison en 1603, et endroit de naissance de David et Jacques LeMessier et ses sœurs ainsi que les enfants de David, dont Michel et Jacques. Au décès de leur père, Jacques et David ont hérité de la maison. La partie de Jacques a été vendue le 7 avril 1672 à Bernard Thorin et celle de David le 3 mai 1674 à Pierre Rannette, son gendre. L’endroit est situé à environ 15 km de Rouen.

 

Flèche # 3. Villers, situé à St-Denis-le-Thiboult, est le lieu de naissance de Cardine Acoulons. C’est également l’endroit où Jehan LeMessier, époux de Cardine Acoulons, a travaillé vers 1565 jusqu’à son décès vers 1590.  De la route N31, je crois que l’endroit est situé du côté gauche où le terrain et la maison semblent correspondre à la description faite le 27 mai 1586. À noter que la maison a certainement subi de grandes transformations.

 

Flèche # 4. Le Fossé fait partie de St-Denis-le-Thiboult. David LeMessier affirme demeurer à cet endroit au décès de Marguerite Barc le 25 mars 1676.

 

Flèche # 5. La Remondière est situé à St-Denis-le-Thiboult. Jehan LeMessier et Cardine Acoulons y sont demeurés après leur mariage vers 1569, jusqu’au décès de Jehan. Leur fils Jehan, père de David et grand-père de Michel et Jacques, y est né.

 

Flèche # 6. Les Grandes-Ventes, autre hameau de St-Denis-le-Thiboult où demeurait Pierre LeMessier, frère de Jehan LeMessier l’époux de Cardine Acoulons, ainsi qu’Ysabeau LeMessier épouse de Guillaume Thierry, parents de Catherine qui a été adopté par le couple Primot.

 

Flèche # 7. Le cercle à la pointe de la flèche indique l’emplacement de l’église de St-Denis-le-Thiboult. C’est dans cette église que Jehan LeMessier et Cardine Acoulons se sont mariés.

 

Flèche # 8. Gonneville, situé près de l’église, ainsi nommé à l’époque par les gens de St-Denis-le-Thiboult, probablement parce que les premiers habitants de ce lieu étaient originaires de Gonneville sur Scie. C’était la demeure d’Antoine Primot et Martine Messier ainsi que leur fille adoptive Catherine, fille de Guillaume Thierry et Ysabeau LeMessier. Aujourd’hui, le nom Gonneville a été oublié des habitants de St-Denis-le-Thiboult.

 

La partie Ouest du pays des ancêtres

 

Texte tiré du volume de  Gilles Messier :  Les Messier et leurs ancêtres, 700 ans d'histoire.

Dernière mise à jour : 

le 6 novembre 2014

Association des

Familles Messier inc.

© 2014, Association des Familles Messier, site créé par Réal et Réjean Messier à l'aide de Wix.com 

© 2014, Association des Familles Messier, Website created by Réal and Réjean Messier with Wix.com