Famille Azarie Messier / St-François

et Marie-Anne / Anna Trahan

Famille d’Azarie Messier et de Marie-Anne/Anna Trahan

(vers 1907)

 

Arrière: Azarie 2e, Azarie 3e, Analda, Zacharie/Azarie, 1er, Marie-Anne/Anna Trahan, Alida, Joseph.

Centre : Napoléon, Rosario, Dorila

Avant : Exilia, Rose-Délima, Béatrice

Mon arrière-grand-père, né le 17 mai 1864, est baptisé à St-Aimé sous le nom d’Azarie St-François, fils d’Azarie et de Catherine Lamoureux. Le 4 août 1885, à St-Aimé, il épouse Anna Trahan, née le 6 janvier 1867, fille de Narcisse et d’Hermine Dumaine. Quinze enfants voient le jour sur une terre, dans le Rang du Bord de l’Eau de St-Hugues, près de la route qui mène au village de St-Marcel-de-Richelieu. Anna Trahan décède le 23 avril 1912, à St-Hugues, à l’âge de 45 ans.

 

Azarie naît le 12 juin 1886. Il épouse Rosalma Chauvin, fille de Pierre et d’Esther Therrien, à St-Louis, le 22 février 1909. À St-Hugues et à St-Marcel, onze enfants naissent de ce couple. Azarie décède à St-Louis le 28 mai 1952, 6 mois après mon père et Rosalma, le 2 janvier 1985, à l’âge de 98 ans, 8 mois après ma mère.

 

Joseph naît le 22 mai 1887. Le 1er mai 1916, à St-Hugues, il épouse Alexina Laramée, veuve de Calixte Paulhus et fille d’Alphonse et de Célina Joyal. Elle a onze enfants, dont 10 avec Joseph, à St-Hugues. Joseph décède le 9 décembre 1928. Alexina se remarie avec Joseph Robidoux veuf de Jessie Baillargeon, le 22 février 1930, à St-Hyacinthe et elle décède le 28 décembre 1952, à l’âge de 68 ans, à New Bedford, MA. Plusieurs descendants de ce couple vivent encore aux États-Unis.

 

Marie-Anna naît le 10 juillet 1888 et décède le 27 septembre 1889.

 

Adélard naît le 5 décembre 1889 et décède le 21 janvier 1891.

 

Analda naît le 31 août 1891. Le 3 février 1913, elle s’engage officiellement dans la Congrégation des Soeurs de la Présentation de Marie, à St-Hyacinthe parmi les Soeurs de la Sainte-Famille (sœur converse). Elle décède le 9 juillet 1954, à St-Hyacinthe.

 

Alida naît le 23 juillet 1893. Elle épouse Philias Beaucage, fils de Jean-Baptiste et d’Élisa Laplante, le 16 janvier 1917, à St-Hugues, avec qui elle a deux enfants. Après le décès de Philias, le 4 octobre 1918, à l’âge de 26 ans, elle se remarie avec Henri Therrien, fils de Théophile et de Marie-Jeanne Laplante, le 19 juillet 1922. À Nicolet, cinq enfants naissent de ce couple. À Drummondville, Alida décède le 18 août 1954 et Henri, le 5 février 1980. Henri était âgé de 90 ans.

 

Napoléon naît le 23 février 1895. Il épouse Rosina Beaucage, fille de Joseph et d’Albina Gagnon, le 5 février 1929, à St-Louis. Ce couple a trois enfants. À St-Louis, Napoléon décède le 14 août 1969 et Rosina le 2 octobre 1981. Elle était âgée de 79 ans.

 

Dorila naît le 6 mars 1897 et décède le 26 janvier 1919.

 

Rosario naît le 6 juin 1898. À la Cathédrale de St-Hyacinthe, le 6 mars 1923, il épouse Georgiana connue sous le nom de Georgine Nault, fille de Napoléon et d’Émélie Robidoux de St-Marcel-de-Richelieu. Quelques minutes après leur mariage, ils prennent le train en direction de Woonsocket, RI, où 4 enfants naissent. En 1932, ils reviennent à St-Marcel-de-Richelieu, 4 enfants s’ajoutent. En 1939 et 1941, deux autres enfants voient le jour à St-Hyacinthe. À cet endroit, Rosario décède le 13 août 1963 et Georgine, le 24 janvier 1997, à l’âge de 96 ans.

 

Anne Léona Éléonore naît le 31 janvier 1900 et décède le 4 juillet 1901.

 

Exilia naît le 13 juillet 1901. Elle épouse Albert Nault, fils de Napoléon et d’Émélie Robidoux, le 28 décembre 1921, à St-Hugues. Après avoir eu une fille à St-Marcel, ce couple s’installe définitivement à Woonsocket, RI, où 2 autres enfants s’ajoutent. Albert décède le 10 octobre 1936, à l’âge de 39 ans. Exilia se remarie avec un cousin, Hector Messier, veuf de Joséphine Lefebvre et fils de Théodule et de Victorine Lafrenaye, le 21 mars 1959, à Bellingham, MA. Ce mariage est de courte durée, les défauts ayant priorité sur les qualités présentées lors des fréquentations. Hector décède le 11 avril 1975 à South Grafton, MA et est inhumé à St-Louis. Il était âgé de 85 ans. Exilia décède le 21 février 1998, à Hopedale, MA.

 

Marie-Rose Délima naît le 25 mars 1903. Le 18 septembre 1923, elle est la 2e fille de cette famille à se joindre aux Soeurs de la Présentation de Marie de St-Hyacinthe. Elle prononce ses vœux temporaires le 2 février 1926 et ses vœux perpétuels, le 15 août 1931. À partir de 1950, elle passe 7 ans de sa vie en mission, au Japon. À cause de maladie, elle doit revenir. Elle décède le 29 janvier 1999, à la Maison provinciale de St-Hyacinthe.

 

Béatrice naît le 8 janvier 1905. Elle rejoint ses deux sœurs comme religieuse converse chez les Soeurs de la Présentation de Marie où elle prononce ses vœux temporaires le 16 août 1926. Elle décède le 11 mai 1981, à Montréal.

 

Alice naît le 20 avril 1906 et décède le 14 mars 1907.

 

Yvonne naît le 11 juillet 1908. Elle épouse Georges Grandpré, fils d’Ernest et de Délia Tellier, le 20 juillet 1925, à St-Hugues. Après avoir eu 4 enfants dans le pays voisin, Yvonne décède vers 1957 et Georges en juillet 1971, à l’âge de 68 ans, aux États-Unis. Nous savons très peu de choses sur cette famille ayant eu peu de contacts depuis 1925.

 

Azarie St-François se marie et décède sous le nom d’Azarie Messier. Il est un homme autoritaire et en même temps craint dans son milieu. Par le fait même, il a beaucoup d’influence et suscite beaucoup d’admiration. Souvent, on se confie à lui pour obtenir certaines faveurs ou pour se faire supporter dans certaines démarches. À un moment donné, les Soeurs de la Présentation de Marie écrivent : « Azarie Messier, c’est le bon cultivateur qui a une plus grande estime des trésors de la foi que des biens de la terre ».

 

Une de ses brus, Rosalma Chauvin, épouse d’Azarie, l’aîné de la famille, a souvent mentionné qu’elle a donné 4 ans et demi (1909 à 1913) de sa vie à son beau-père et qu’elle ne conseille pas ce genre d’expérience à personne. « Il vaut mieux commencer sa vie familiale dans une cabane, même si l’on n’a qu’une bûche pour s’asseoir, que de vivre avec ses beaux-parents », dit-elle. De plus, selon elle, il vaut mieux grignoter une tranche de pain sec chez soi que d’accepter une tranche de pain beurré en famille. Quelques-unes de ses filles n’appréciaient pas toujours la présence du grand-père.

 

Sœur Marie-Rose, sa fille, m’a raconté qu’un bon matin, Azarie se lève à bonne heure, s’habille sur son trente-six et dit à ses enfants : « Je ne serai pas longtemps parti. Je vais m’acheter une vache et je vais revenir bientôt ». C’était une expression qu’on entendait souvent quand on allait à un encan pour augmenter son troupeau. Aux yeux de ses enfants, ce qui était anormal, c’était d’être vêtu de ses plus beaux habits pour aller se trouver une vache. Il faut croire que c’était sa façon à lui de dire les choses et ne pas attirer l’attention. Quelque temps après, il est revenu avec Dorilla Hébert, fille de Grégoire et d’Alisée Vigneau,  qu’il avait épousée le 11 mai 1914, à Précieux-Sang dans le diocèse de Nicolet. Il était veuf depuis deux ans, sa première épouse étant décédée le 23 avril 1912, à St-Hugues.

 

Après ce mariage, les relations familiales semblent être tendues. Marie-Rose Messier est amoureuse d’un monsieur Cartier de St-Aimé et c’est réciproque. Comme son père Azarie n’est pas en accord avec cette relation, il intercepte les lettres envoyées par M. Cartier. Marie-Rose, pensant que son bel amoureux ne veut plus d’elle, décide, à l’été 1923, en même temps que Béatrice, de rejoindre sa sœur aînée Analda (Soeur Marie-Azarie), déjà entrée au couvent le 3 février 1913.

 

Quand Rosario, son fils se marie avec Georgiana Nault, de St-Marcel, le 6 mars 1923, à la Cathédrale de St-Hyacinthe, il doit s’expatrier aux États-Unis puisqu’Azarie n’accepte pas que Georgiana soit enceinte. Quel déshonneur! Elle accouche de Rosaire le 30 avril 1923 à Woonsocket, RI. Rosario  revient au Québec vers 1930 avec 4 enfants pour s’installer sur la terre d’Aimé Labonté dans le 2e Rang Sud de St-Marcel. En 1948, cette terre est achetée par son neveu Philippe Messier.

 

Exilia, mariée à Albert Nault, part en 1923. Elle élève sa famille dans la région de Woonsocket et y demeure jusqu’à son décès, le 21 février 1998, à l’âge de 96 ans.

 

À l’âge de 16 ans, seule à la maison avec son père et une belle-mère plus ou moins appréciée, Yvonne veut se marier. Comme son père la trouve trop jeune pour commencer à élever une famille, il refuse catégoriquement.  Elle ne va pas s'en laisser imposer longtemps, car elle tient à sortir de son milieu familial. Quelques mois plus tard, elle annonce à son père qu’elle est enceinte. « Quel déshonneur, tu vas te marier et ça presse », lui impose-t-il. Elle épouse Georges Grandpré le 20 juillet 1925, à St-Hugues et accouche de son premier enfant plus d’un an plus tard. Pour une fois, le père autoritaire est déjoué par sa cadette, qui sauve l’honneur de la famille et trouve le moyen de sortir de la maison.

 

Il aide plusieurs personnes dans le besoin en leur prêtant de l’argent. Ces emprunteurs doivent respecter leurs engagements, sinon Azarie prend les moyens pour récupérer ses deniers avancés.

 

Il aide aussi quelques-uns de ses enfants à s’installer sur une terre dans le Rang du Bord de l’Eau de St-Hugues.

 

Vers 1930, le petit Napoléon prend la terre paternelle.

 

Azarie plaide la cause d’Émilia, sa petite fille, qui veut se marier avec Arthur Gagnon. Comme Azarie et Rosalma Chauvin ne sont pas d’accord avec ce mariage, c’est le grand-père qui convainc les parents d’Émilia d’accepter la demande d’Arthur. Ce mariage a lieu le 6 mai 1930 à St-Hugues. Émilia est âgée de 16 ans et Arthur, de 21 ans.

 

Par la suite, Azarie et Dorilla s’installent à St-Louis. Ils sont des voisins qui côtoient régulièrement Joseph, le frère d’Azarie, et Georgina Giguère, Auxibe, le neveu, et Clarinda Brouillard. Ils passent des soirées à jouer aux cartes et aux dés. . .

 

Après le décès d’Azarie, le 1er septembre 1938, à St-Louis de Richelieu, Dorilla Hébert retourne dans sa région natale. À l’âge de 72 ans, elle décède le 11 mars 1945, à St-Célestin de Nicolet sans que la famille Messier le sache.

 

Réal Messier (85) arrière-petit-fils

Azarie Messier / St-François et Dorilla Hébert

Ferme d’Azarie Messier et d’Anna Trahan

Rang du Bord de l’Eau, St-Hugues

  

ARBRE GÉNÉALOGIQUE D’ AZARIE MESSIER / ST-FRANÇOIS

MARIAGES

CONJOINTS

St-Denis-le-Thiboult

Normandie, France

02 Jehan Le Messier

Cardine Acoulons

Perrier sur Andelle ?

Normandie, France

vers 1603

01 Jehan Le Messier

Inconnue

St-Denis-le Thiboult

Normandie, France

vers 1639

00 David Le Messier

Marguerite Barc

Montréal

25 février 1658

01 Michel Messier

     Sieur de St-Michel

     (vers 1640-1725)

Anne LeMoyne

Pierre & Judith Duchesne

 

Varennes

10 février 1706

02 François-Michel Messier

     Seigneur du Cap St-Michel

     (1679-1751)

Marie-Anne Amyot dit Villeneuve

Jean-Baptiste & Geneviève Guyon

 

Varennes

19 novembre 1731

03 Jean-Baptiste Messier

      (1709-1754)

Marie-Anne Mongeau

Jean-Baptiste & Élisabeth Bonnedeau

Marie-Anne / Louise Petit

Louis & Marie-Anne Meunier

Varennes

2 février 1761

04 François Messier dit St-François

     (1732-1789)

Marie-Josephte Brisset

Joseph & Véronique Collet

 

Varennes

4 février 1788

05 François Messier dit St-François

     (1762-1842)

Marie-Angélique Chapdelaine

Jean-Baptiste & Marie-Angélique Girouard

St-Ours

4 février 1822

06 Pierre Messier dit St-François

     (1797-1863)

Catherine Lamoureux

Emmanuel & Marie Deguire

St-Jude

10 août 1863

07 Zacharie/Azarie Messier

                                  dit St-François

     (1843-1933)

Marie-Anne / Anna Trahan

Narcisse & Hermine Dumaine

 

Dorilla Hébert

Grégoire & Alisée Vigneau

St-Aimé de Richelieu

4 août 1885

 

2e m : Précieux-Sang de Nicolet

11 mai 1914

08 Azarie Messier *

            dit St-François **

     (1864-1938)

* 15 enfants nés du 1er mariage : Azarie, Joseph, Marie-Anna, Adélard, Analda, Alida, Napoléon, Dorila,

                                                           Rosario, Léona, Exilia, Marie-Rose, Béatrice, Alice et Yvonne

** Azarie a été baptisé Azarie St-François, marié et décédé Azarie Messier.

Dernière mise à jour :

13 novembre 2015

Association des

Familles Messier inc.

© 2014, Association des Familles Messier, site créé par Réal et Réjean Messier à l'aide de Wix.com 

© 2014, Association des Familles Messier, Website created by Réal and Réjean Messier with Wix.com