Famille Édéas Messier et Marie Marguerite Granger

La famille Messier est établie dans la région de Stanbridge-Station depuis six générations. En effet, les registres nous indiquent qu’Édouard Messier épousa Delphine Juaire le 11 janvier 1853 à Notre-Dame de Stanbridge. De ce mariage naît, entre autre, un garçon, Jean-Baptiste, qui se maria à Octavie Benoit, le 10 septembre 1881 à St-Armand, fille de Jean-Baptiste Benoit et de Marie Jetté.

 

Le 1er mars 1891, ils adoptèrent 2 garçons : Aldéï Racine, né le 3 février 1891 et son frère Hormidas (Armidas) Racine, né le 14 décembre 1889. Après plusieurs années d’attente, Octavie donne naissance à Édéas le 5 mai 1894 à St-Armand-Ouest.

Ils élirent résidence sur une ferme à St-Armand, pour vendre quelques années plus tard, afin d’aller s’installer sur une autre ferme, mais à Fall River, Mass. En 1908, ils sont de retour à Stanbridge-Station sur la ferme qui fut transmise de père en fils par la suite.  Après des études commerciales au collège de Farnham, Édéas prend la relève sur la ferme en 1915.

Photo de gauche : Édouard Messier et Delphine Juaire, grands-parents d'Édéas.

 

Photo de droite : Jean-Baptiste Messier et Octavie Benoit.  Les enfants sont, de gauche à droite, Édéas Messier et deux enfants adoptés : Hormidas/Armidas et Aldéï Racine.

Photo prise le 19 septembre 1898

Le 22 janvier 1918, Édéas épousa, à Notre-Dame de Stanbridge, Marie Marguerite Granger, fille de Joseph et de Victoria Roy, née le 1er juillet 1896.  De cette union naquirent 6 enfants :

 

- Adrien

      né le 15 octobre 1918,

         marié en premières noces à Adrienne Racine (décédée le 19 juillet 1948), 1 enfant,

         et en secondes noces à Noëlla Noël (décédée le 11 novembre 1979), 6 enfants,

         à son mariage, Noëlla avait un enfant né de son précédent mariage avec Doris Létourneau,

      décédé le 10 mars 1999,

      17 petits-enfants, 1 arrière-petit-enfant,

 

- Lucien

      né le 29 octobre 1919,

         marié à Rhéa Forgues (décédée le 20 février 1993),

      décédé le 17 janvier 2011,

      7 enfants, 21 petits-enfants, 31 arrières-petits-enfants,

 

- Rolland

      né le 24 novembre 1920,

         marié à Ghislaine Forgues (décédée le 11 juillet 2015),

      décédé le 17 juin 2019,

      7 enfants, 11 petits-enfants, 11 arrières-petits-enfants,

 

- un garçon

      né et décédé le 26 octobre 1921,

 

- Cécile

      née le 20 mai 1923,

         mariée à Albert Melaven (décédé le 1 décembre 2017),

      décédée le 11 mai 2010,

      7 enfants, 16 petits-enfants, 21 arrières-petits-enfants,

 

- Marie Rita

      née le 22 juin 1925,

         mariée à Paul-Abel Rhéaume (décédé le 28 février 2002),

      décédée le 3 février 1972,

      10 enfants, 15 petits-enfants, 4 arrières-petits-enfants.

 

Comme plusieurs femmes de cette époque, Marie Marguerite décéda suite à des complications survenues lors de son dernier accouchement le 27 juin 1925. En plus, de s’occuper de sa ferme, Édéas a travaillé à contrat sur les fermes environnantes, soit pour faire des labours, du pressage ou du battage. C’est ainsi qu’il a été appelé à travailler plusieurs années sur une « presse à foin debout » et seize ans sur une « presse à foin couchée ».

 

Impliqué dans sa communauté, Édéas fut conseiller municipal puis secrétaire-trésorier de la municipalité pendant 25 ans, commissaire d’école, directeur de la Société d’agriculture et directeur de la Laiterie Saint-Antoine (de 1939 à 1956).

 

Au cours de l’automne 1945, des pluies diluviennes s’abattent sur la région. Il apparaît que la seule façon de récupérer le maïs des champs sera de le couper à la main. Édéas fait appel aux prisonniers allemands du Camp de Farnham pour lui venir en aide. C’est ainsi que pendant quelques semaines, 12 prisonniers allemands se retrouvent sur la ferme pour participer à la récolte. Quatre d’entre eux passeront tout l’hiver à Stanbridge-Station afin de seconder Édéas et sa famille dans leurs travaux.

 

Édéas fut propriétaire de sa ferme jusqu’à son décès survenu trop tôt le 25 mars 1956.

 

Réjean Messier (12)

petit-fils

Maison familiale construite à Stanbridge-Station entre 1914 et 1917

 

 

  

ARBRE GÉNÉALOGIQUE D’ ÉDÉAS MESSIER

MARIAGES

CONJOINTS

Cardine Acoulons

St-Denis-le-Thiboult

Normandie, France

02 Jehan Le Messier

Inconnue

Perrier sur Andelle ?

Normandie, France

vers 1603

01 Jehan Le Messier

Marguerite Barc

St-Denis-le Thiboult

Normandie, France

vers 1639

00 David Le Messier

Montréal

25 février 1658

01 Michel Messier

     Sieur de St-Michel

     (vers 1640-1725)

Varennes

10 février 1706

02 François-Michel Messier

     Seigneur du Cap St-Michel

     (1679-1751)

Varennes

22 janvier 1731

03 François-Michel Messier

      (1707-1749)

Anne LeMoyne

Pierre & Judith Duchesne

 

Marie-Anne Amyot dit Villeneuve

Jean-Baptiste & Geneviève Guyon

 

Marie-Josephte Guyon

Ignace & Louise Guillet

Catherine Marie Deslandes

dit Champigny

Joseph & M. Catherine Jared

St-Antoine

22 janvier 1759

04 François-Michel Messier

     (1732-1807)

Anne Marie Bousquet

Ignace & Marie Gadbois

 

St-Denis

8 août 1785

05 Louis Messier

     (1763-1815)

Geneviève Veilleux (Veuilleux)

François & Geneviève Lacombe

St-Charles

9 janvier 1821

06 Louis Messier

     (1800-1885)

Delphine Juaire (Rivière)

Jean-Baptiste & Archange Marguerite Sénécal

Notre-Dame-de-Stanbridge

11 janvier 1853

07 Édouard Messier

     (1829-1904)

Octavie Benoit

Jean-Baptiste & Marie Jetté

St-Armand-Ouest

10 septembre 1888

08 Jean-Baptiste Messier

     (1861-1932)

Marie Marguerite Granger

Joseph & Victoria Roy

Notre-Dame-de-Stanbridge

22 janvier 1918

09 Édéas Messier

     (1894-1956)

Dernière mise à jour :

20 juillet 2019

Association des

Familles Messier inc.

© 2014, Association des Familles Messier, site créé par Réal et Réjean Messier à l'aide de Wix.com 

© 2014, Association des Familles Messier, Website created by Réal and Réjean Messier with Wix.com